Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oz devenir backpacker

Oz devenir backpacker

Suivez le quotidien de deux backpackers, Allan et Nico, en Australie pendant 1 an, jour après jour.


#16 Se nourrir

Publié par Oz' devenir Backpacker sur 10 Avril 2013, 11:56am

Catégories : #Formalité

Sur ce point, certaines auberges offrent parfois quelques avantages comme le petit-déjeuner inclus, quelques bons pour des boissons gratuites au bar ou même des repas de type barbecue ou pâtes offerts à l’occasion, renseignez-vous !

Mais pour la suite vous serez tentés par les fast-foods et autres restaurants qui croiserons votre route. Mais ce n’est pas la meilleure option car cela revient rapidement très cher, c’est pourquoi il est vivement conseiller de faire vos propres courses et de vous cuisiner vos plats. Comptez un budget moyen de AU$50/semaine/personne pour faire de bons repas économiques… C’est dans les galeries que vous trouverez les restaurants au prix les plus abordables, ainsi que les Foodworks et les Woolworths (appelé Safeway en Victoria) ou encore Coles comparables à nos grandes surfaces, vous y trouverez d’ailleurs de l’eau à 59 centimes au lieu de 2$ à 3$ partout ailleurs.

A titre d’exemple, voici les premiers prix de quelques produits de consommation courante :

  • 1 paquet de spaghetti (500 gr) : 0,63$
  • 1 paquet de riz (2 kg) : 3,20$
  • 1 paquet de corn flakes (800 gr) : 3$
  • 1 boîte de thé (50 sachets) : 2,13$
  • 1 pack de 10 paquets de noodle : 2$
  • 1 brique de lait longue conservation (1 litre) : 1,16$
  • 1 steak de bœuf : à partir de 13$ le kilo
  • Les prix des fruits et légumes frais sont très variable selon les saisons !

Petite astuce : évitez de retirer dans les seven eleven, boites de nuits et autres magasins particuliers car vous aurez une taxe de 5$ AUD à chaque retrait.

Côté bonnes affaires. Il est fortement conseillé de venir en fin d’après-midi et garder l’œil ouvert sur les produits frais (viande, yaourts, boulangerie) pour y repérer les étiquettes “reduced for quick sale” (ou “reduced to clear”) : le meilleur moyen de faire de vraies économies, puisqu’on se retrouve souvent avec des produits au prix coupé en deux ou plus, leur date de péremption approchant. Les étiquettes ne sont pas toujours mises en évidence, mais sont fréquemment bel et bien présentes en fin de journée.

Côté légume. Pour les avoir au meilleur prix, privilégiez les marchés de rue (le samedi à West End pour Brisbane par exemple, ou les célèbres Central Markets d’ Adélaïde en plein centre-ville) aux grandes surfaces.

Inutile de mentionner les incontournables Noodle (nouilles chinoises), pâtes et riz : tout le monde se rappelle sa vie d’étudiant.

Côté viande. La moins chère sera généralement les pilons de poulet (chicken drumsticks)..

Dernière chose : ne jetez pas trop vite votre ticket de caisse quand vous passez au supermarché ! Si vous avez dépensé suffisamment d’argent, vous trouverez en bas de votre ticket un “fuel voucher“. Si vous présentez ce dernier à une station essence partenaire, vous pourrez avoir une remise de 0,04$/litre sur votre prochain plein !

Si vous préférez manger dehors, comptez entre 5$ et 20$ par personne pour un repas dans un snack ou restaurant. Mieux vaut acheter ses plats le midi – les prix sont en général plus avantageux que le soir ! Enfin, c’est malheureusement du côté de l’alcool que le budget en prend un coup en Australie, car là-bas il est très taxé : comptez en moyenne 16 pour un pack de 6 bières, 10 à 15$ pour une bouteille de vin, et 40 à 60$ pour une bouteille d’alcool fort (vodka, whisky, rhum…).

Les op shops, en bonus.

Egalement appelés opportunity shop ou secondhand shop, il s’agit tout simplement de magasins d’occasion : en fait, ils sont tellement populaires, qu’il y a même des enseignes qui se retrouvent à travers l’ensemble du pays : Saint Vincent de Paul, Salvation Army, Australian Red Cross, Lifeline ou encore The Mission Shop. A cette armada s’ajoutent également des petits op shops indépendants dans certaines villes de campagne.

Dans ces magasins, vous trouverez des vêtements, des chaussures et tout un assortiment d’objets hétéroclites (vaisselle, couvertures, livres, CD..) pour des prix imbattables : pantalon à 10$, livre à 1$, vaisselle pour 50 cents pièce, etc.

En somme, les op shops vous permettront de refaire votre garde-robe, équiper votre van ou encore satisfaire vos besoins de divertissements.. Pour une petite poignée de dollars. Tous les vêtements et objets qui y sont vendus sont dans un état impeccable, et propre. Les op shops sont des initiatives à but de charité plutôt que lucratif, les vendeurs sont presque toujours des volontaires.

Pour terminer, notez que plus vous vous éloignez des grands centres urbains, plus les prix sont bas : les op shops situés au cœur de grandes villes (comme Melbourne ou Brisbane) sont notablement plus chers que ceux des banlieues et des campagnes..

#16 Se nourrir
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents